FC Shark XI reste solidaire aux autres clubs de la capitale Imprimer
Écrit par Administrator   
Samedi, 31 Mars 2012 09:29

Le démarrage du championnat de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN) tarde à débuter. A la base, les sociétaires du championnat local invitent les décideurs au respect des quelques préalables avant de prendre part au championnat de Kinshasa, considéré comme étant le miroir du football du pays.

Sur cette position prise par les dirigeants des clubs, FC SharK XI reste solidaire, d’autant plus que cette formation ne peut jouer seule dans une compétition locale. Le staff dirigeant n’est pas en mesure de prendre une position contraire. Cette position de solidarité a été affirmée par l’un des membres du comité directeur de Shark XI, Me Lunda Ndalamba samedi 25 février au terme de la rencontre livrée face à V Club dans son arène dans la commune de la Gombe. On nous signale qu’il est prévu une réunion ce mardi 28 février entre les dirigeants et la LIFKIN au siège de l’EPFKIN à 16 heures précises. Cette réunion intervient après le rendez-vous manqué du samedi 25 février dernier. Tous les dirigeants sont réunis comme un seul homme pour permettre à tout de retrouver son compte, étant donné que les responsables d’équipes dépensent énormément sans pour autant rien gagner. Qu’à cela ne tienne, l’équipe chère à Zoe Kabila ne dort pas sur les lauriers, le club continue à affûter les armes à travers des matches amicaux sous la supervision de coach Djene Tshitenge. Sur le plan administratif, Shark est disponible à disputer, étant donné qu’une vingtaine d’athlètes sont déjà qualifiés.

Me Lunda Ndalamba n’est pas allé par quatre chemins pour dénoncer le comportement de trio arbitral qui a officié la rencontre entre V Club et leur team chéri. Cette rencontre a été émaillée par un but très contesté par le public. ‘‘N’eut été ce but très contesté, les deux équipes seraient séparées sur la note vierge’’, ont souligné les supporters de Shark. Pour cette saison, l’ossature de Shark XI s’est enrichie de plusieurs arrivées dont Dajo Ngwayila et Charly Ndimbu, anciens de l’US Amazone. Dans les milieux des amoureux du ballon, Shark n’est plus à présenter. Lors de sa première affiliation à l’EPFKIN, cette ambitieuse formation a pu bousculer la hiérarchie du football de la capitale en occupant le peloton au classement général de l’EPFKIN. Cette bonne prestation avait permis à Shark de goûter aux délices du la LINAFOOT en phase qualificative. La partialité des décideurs avait empêché à ce club à la dernière étape de la compétition. En lieu et place, c’est CS Don Bosco qui a pris part à ce rendez-vous.

Irisfootball.com/ Olivier Sefu