L’ingratitude à l’endroit de Ndaye Mulamba Imprimer
Écrit par Administrator   
Samedi, 31 Mars 2012 09:31

Juillet, août et septembre 2011, ce sont ces trois mois que les anciens Léopards (1968 et1974) n’ont pas pu toucher leurs revenues mensuelles. L’information a été révélée par Lemos Lembi à la presse la semaine dernière.

Selon Lembi, le blocage se situe au niveau du ministère des finances, alors que cette revenue peut permettre de résoudre quelques problèmes au quotidien. ‘‘Nous avons salué l’initiative prise par le président de la République, mais les gens de mauvaise fois ne veulent pas le bonheur de ceux qui ont marqué le beau temps de l’histoire du football congolais’’, a appuyé la vieille gloire. De l’avis des observateurs, le gouvernement doit être responsable en respectant les engagements. ‘‘Ce n’est pas intéressant de voir Ndaye Mulamba éprouver des difficultés en ce qui concerne sa santé’’, a soutenu un proche du joueur.

En effet, la semaine dernière, un médecin avait prescrit une ordonnance médicale au buteur inégalé d’une seule édition de la CAN, mais ce dernier ne savait à quel saint se vouer. La situation aurait été décantée par les hommes de bonne volonté. Cet agissement est une ingratitude à l’égard de ce joueur qui mérite beaucoup sur le plan national et continental. Selon certaine source, Ndaye n’est pas le seul à traverser les moments critiques, Pierre Kalala Mukendi, l’unique buteur de la finale de la Can 68 entre les Léopards et le Ghana est également concerné. Ces vielles gloires ont besoin de l’honneur quand ils sont encore en vie, d’autant plus qu’elles ont rendu des loyaux services à la nation.

Irisfootball.com/ Olivier Sefu