Newsflash

Même la FECOFA se méfie de ses arbitres PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Irisfootball.com/ Olivier Sefu   
Vendredi, 13 Avril 2012 11:59

Le championnat de la Division I commence  à prendre une forme intéressante. Ce week-end sera marqué par le match choc devant mettre aux prises les Dauphins noirs de l’AS V Club et les Corbeaux du Tout-Puissant Mazembe. La rencontre est prévue dimanche 15 avril, au stade des Martyrs de la pentecôte, dans le cadre de la troisième journée remise de la catégorie.

Pour la circonstance, le Comité de gestion de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) en connivence avec la FECOFA ont jugé utile de faire appel aux arbitres angolais pour officier ce match phare du championnat d’élite de la RDC. Les personnes averties du sport roi congolais haussent le ton sur le choix des décideurs de faire venir des étrangers pour diriger un match qui ne concerne que les équipes congolaises. Cela pousse les autres observateurs à estimer que l’organe technique du football congolais se méfie de ses propres arbitres. Si la FECOFA a du mal à accorder le minimum de chance à ses arbitres, à combien plus forte raison, la CAF peut désigner des arbitres congolais pour officier des matches internationaux ? C’est une situation qui démontre à suffisance que les décideurs ne se préoccupent pas des maux qui rongent le football congolais.

Ce n’est pas une première pour la LINAFOOT de se confier aux arbitres étrangers au cours de la rencontre entre Mazembe et V Club. L’opinion se souvient la présence des  officiels étrangers lors du match les Corbeaux et les Dauphins noirs au stade Kibasa Maliba au match aller. Et au retour, c’était le tour des Gabonais, au stade des Martyrs. Cette situation avait coulé beaucoup d’encre et de salive dans les milieux des amoureux du ballon rond du pays.

 

Recherche

Bannière

Facebook