Newsflash

Vous êtes ici

Home Portrait Fortunat Boeny, le »Messi » congolais


Fortunat Boeny, le »Messi » congolais PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mercredi, 23 Novembre 2011 10:10
Sociétaire de l’Olympique club de Dumez (OCD), Fortunat Boeny a de l’avenir. Evoluant à la DII de l’Entente urbaine de football de Kin-Lipopo, il est surnommé le Messi congolais. Il joue comme l’avant-centre du FC Barcelone par son talent et sa vélocité dans l’aire de jeu.

Fortuna Boeny a commencé sa carrière au sein d’une équipe du quartier. Les prestations remarquables de ce jeune-joueur ont attiré les dirigeants de certains clubs. Le staff dirigeant de l’OCD a sauté sur l’occasion pour obtenir les services de Messi. C’est en 2010-2011 qu’il débute sa carrière dans un club engagé. La première année a servi de test pour Fortunat Boeny. Néanmoins, »Messi » a fait preuve de son talent et a brillé de mille feux en réussissant à remonter l’équipe dans la division I. Sa première prestation a été sanctionnée par le sacre de l’OCD, c’est comme qui dirait, aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre d’années. Son coach, Robert Mwamba dit Mourinho a souligné que son joueur possède une intelligence et une bonne lecture du ballon et une grande qualité technique digne de prodige du joueur du club catalan. Fortunat Boeny est polyvalent au sein de son équipe. La saison qui vient de s’achever, le »Messi » congolais a réussi à marquer 10 buts et plusieurs fois passeur décisif aux différentes rencontres du championnat.
Messi a participé activement au sacre de son équipe, en prenant part à 33 matches sur 38 livrés par OCD. Né à Kinshasa le 1er mai 1995, Fortunat Boeny pèse 61 kgs et mesure 1, 74 cm. Au pays, l’attaquant d’OCD aime jouer comme Eric Bokanga et Ronaldinho est compté parmi ses idoles. Fortunat Boeny ambitionne de prendre part à une phase finale de la Coupe du monde.
 

Recherche

Bannière

Facebook