Newsflash

Vous êtes ici

Home Portrait Hervé Ahendeke, un parcours exceptionnel


Hervé Ahendeke, un parcours exceptionnel PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 10 Août 2012 07:37

Hervé Ahendeke, dernier rempart de Saint Luc de Kananga, club engagé au championnat de la Division I est sur les traces de gardiens de buts qui ont fait la pluie et le beau temps dans l’histoire du football congolais.

Pour plusieurs amoureux du ballon rond, Hervé est sur la ligné des gardiens de renom comme le feu Robert Kazadi, Merikani Mpangi, Paulin Tokala, Robert Kidiaba et autres.  D’une taille de 1m 94, le portier espoir de Saint Luc est souvent comparé par ses fans à Petr Cech, le brillant gardian tchèque du club londonien de Chelsea. D’où le surnom du ‘‘Petr Cech congolais’’ lui attribué par ses fans.  Agé de 19 ans, Hervé Ahendeke connait  une carrière exceptionnelle témoignent ses proches. Les choses sont allées trop vite pour ce jeune portier. Né à Kinshasa, il a été découvert en 2010 par la formation de Real Impact de la deuxième Division de l’EUFKIN-Kilimani alors que le jeune Hervé évoluait dans l’équipe d’Arsenal de Barumbu, club que dirigeait Alain Lejeune.

Grâce à son contrat avec le Real Impact, Ahendeke sera appelé à évoluer au championnat de l’EPFKIN sans passer par la première division. Ses bonnes prestations dans Real Impact au cours d’une saison très engagée, ne vont pas laisser les dirigeants de Saint Luc de Kananga indifférents. Hervé va signer quelques jours après un contrat avec le club kanangais en 2011. Avec son nouveau club, Ahendeke va prester dans les différents stades du pays, notamment ‘‘Martyrs’’ et Kibasa Maliba de Lubumbashi. Persévérant, il va porter le brassard de capitaine dans Saint Luc quelques mois après. Désormais, le ‘‘Petr Cech congolais’’ a la charge d’orienter ses coéquipiers durant sur le terrain lors des différentes rencontre au cours de cette première saison. Hervé en est conscient car il s’est dit déterminé à mener à bon point ses coéquipiers. C’est comme qui dirait aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années.

 

Recherche

Bannière

Facebook