Newsflash

DCMP se débarrasse de Renaissance du Congo PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Irisfootball.com/ John Mbuyi   
Dimanche, 11 Décembre 2016 21:04

Le DC Motema Pembe a infligé sa deuxième défaite d’affilée au FC Renaissance du Congo sur la note de 3-2, dimanche au stade des Martyrs, en clôture de la 14èmejournée du 22ème championnat de la Division I, zone Ouest.

 

Sur le plan de l’ambiance, la rivalité qui vire quelque peu à la haine entre les deux formations aurait peut-être eu une incidence négative au point où il y a eu sur les gradins moins de supporteurs du FC Renaissance du Congo, placés dans le pourtour est qu’occupent traditionnellement ceux de l’AS V.Club, alors qu’en face, côté ouest, les fanatiques du FC Motema Pembe débordés en nombre et en chants. Cet enthousiasme a paru communicatif au point où sur la pelouse les porteurs des maillots vert-blanc-rouge ont paru jouer seuls surtout après l’ouverture rapide du score sur un débordement de Francis Kazadi Kasengu repris de la tête par Jean Marc Makusu Mundele (1-0, 9ème). Les amis du capitaine Pitshou Matumona Zola « Rummenigge » n’ont pas du tout existé en première période laissant totalement l’initiative à leurs adversaires qui auraient même pu leur infliger une vraie correction s’ils s’étaient montrés sérieux et concentrés sur l’objectif.

Pendant la pause, malgré un nombre important des agents de l’ordre dans la main courante, des ultras du FC  Renaissance ont cru, en partant de leur coin, pouvoir aider leur équipe en montant sur l’aire de jeu répandre quelques poudres ou asperger des liquides à même de réveiller les leurs et envoûter les autres. De son côté, comme si ce qu’il venait de leur dire dans les vestiaires était incomplet, ne voilà-t-il pas, sur la pelouse, l’entraîneur du DC Motema Pembe, Otis Ngoma Kondi, en train de montrer, devant toute l’assistance, à chacun de ses joueurs comment se comporter par rapport à leurs placements sur quelques phases de jeu…

La deuxième mi-temps a à peine débuté qu’une chevauchée du sulfureux latéral droit Mukoko Amale du DC Motema Pembe s’est terminée par un service à mi-hauteur coupé avec anticipation par l’avant-centre Jean Marc Makusu Mundele (2-0, 50ème). Cela a entraîné une désinvolture coupable dont a profité le FC Renaissance du Congo pour remettre la tête hors de l’eau. Les « Orange » ont commencé à y mettre un peu du cœur avec pour conséquence de se montrer aussi présents dans les duels. Ils ont quelque peu été aidé par le gardien Mabula Kinkela du DC Motema Pembe qui a contribué inconsciemment à casser la dynamique des siens par son cinéma de perte de temps inutile malgré des avertissements verbaux de l’arbitre Makombo Neushiye. Et, un mouvement construit sur la droite a abouti à une transversale dans le paquet où Manga Dianzenza (2-1, 75ème), de la tête, a réduit la marque. La machine « orange » a semblé alors lancée. Mais, en se jetant à corps perdu dans la recherche de l’égalisation, elle a été surprise par un contre du DC Motema Pembe conclu par Ricky Tulengi Sindani (3-1, 84ème). Pour prouver qu’il était toujours dans la course, le FC Renaissance du Congo a cette fois été servi par Alfred Mfongang Tabot (3-2, 87ème). Le score ne bougera plus, consacrant la bonne série actuelle du DC Motema Pembe.

 

Victoire de V.Club face à Veti (1-0) à Nsanda

 

Pour le compte de la même journée, l’AS V.Club de Kinshasa a réalisé une bonne opération devant l’AS Veti Club de Matadi en l’emportant par 1-0, dimanche au stade Mavungu, à Nsanda, à 23km de Matadi. L’unique but de la rencontre a porté le paraphe du capitaine Guy Lusadisu Basisila (75ème).

 

Recherche

Bannière

Facebook