Newsflash

Ancien Léopard : Simon Lembi Lemons s’en est allé PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 11 Mars 2014 20:31

Les vieilles gloires du football congolais ne verront plus leur coéquipier Simon Lembi Lemons au cours de leurs différents matches de loisir. Lembi a tiré sa révérence vendredi 7 mars en début d’après-midi à l’hôpital Maman Yemo. Hospitalisé seulement vendredi 28 février, Lembi n’a passé que 4 jours à l’hôpital Mama Yemo.

Une fois informés sur la disparition  de leur ami, les anciennes gloires ont été inconsolables. ‘‘On ne peut rien présentement, c’est la volonté de Dieu qui vient de s’accomplir ‘’, a souligné un Léopard champion 1974. Selon le programme des obsèques, la levée du corps de la morgue de l’hôpital  Maman Yemo intervient vendredi 14 mars. La dépouille mortelle sera exposée dans la salle du Zoo dans la commune de la Gombe. La mise en terre est prévue au Nécropole entre Ciel et Terre dans la commune de la N’sele. Dans l’entre temps, le deuil se tient en la résidence du défunt sur l’avenue Mbanza Mwembe n°125 au quartier Adula dans la commune de Bandalungwa.

Presque la même carrière

En tant que joueur, Lembi a connu une carrière élogieuse avec les Léopards et AS V Club. Il fait partie des héros qui ont permis à la RDC d’inscrire son nom dans les annales de la CAF en remportant la CAN 74. Avec les Dauphins noirs, Lemos a remporté l’unique trophée de l’AS V Club en Ligue des champions de la CAF une année avant le sacre des Léopards en Egypte, soit en 1973. En 1981, Lemons a disputé une autre finale, mais sans succès devant le club algérien de Tizi-Ouzou. Parmi les enfants de Lemons, un d’entre eux, à savoir Hervé Lembi a emboité les pas de son géniteur. Les deux Lembi ont connu presque la même carrière. Lembi fils a débuté dans V Club avant d’embrasser sa carrière en Belgique, puis en Allemagne.

Lemons va dans l’au-delà alors qu’il assumait le poste de secrétaire des anciens Léopards. Lemons quitte la terre des humains à l’âge 70 ans. Les opérateurs sportifs souhaitent que les autorités politiques honorent leurs engament en ce qui concerne les arriérés de cet ancien Léopard. La rédaction d’Irisfootball.com s’associe au malheur qui frappe la famille biologique de l’illustre disparu.

 

Recherche

Bannière

Facebook