EUFKIS, Toto Mulowe : “Travailler durement pour marquer l’histoire du foot à Kisangani.”


Alors que le démarrage d’une nouvelle saison pointe à l’horizon, la rédaction d’Irisfootball s’est entretenue avec le président de l’Entente Urbaine de Football de Kisangani, monsieur Toto Rubi Mulowe.

Depuis quelques années, il se remarque une régression dans le niveau d’organisation des compétitions de football dans la ville boyomaise, notamment le championnat local de la première division. Contrairement aux autres saisons, celle qui s’est achevée en mars dernier a connu une fin normale sans incident majeur. Un grand défi rélevé par le président Toto, qui veut poursuivre sur cet élan, lui qui verra son mandant prendre fin l’année prochaine.

INTERVIEW : 

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Mulowe Rubi Toto Stephy je suis Président de l’Entente Urbaine de Football de Kisangani, EUFKIS en sigle.

A quand le début du championnat pour la saison 2019-2020 ?

Pour cette saison qui commence début août, le championnat est prévu pour le 15 du même mois.

Combien d’équipes vont-elles y participer et quel sera son format ?

Nous attendons la validation du règlement par la LIFPO (Ligue de Football de la Province Orientale) et après nous allons publier le format.

Comment expliquez-vous le fait que ce championnat n’ait pas le même nombre des participants chaque saison ?

Nous avons un nombre varié des équipes chaque saison car il y’a des équipes qui montent à la LINAFOOT.

Disqualifiés de la Linafoot D2 la saison passée, Nika, Makiso et Malekesa sont-ils éligibles pour le championnat local cette saison ? Et pourquoi ?

Oui, ils seront éligibles si l’Assemblée Générale Ordinaire de la Ligue Nationale de Football confirmait leur homologation des résultats.

Quelles seront les améliorations (sur tous les plans) pour cette saison ?

Premièrement équiper le bureau de l’EUFKIS, acheter un terrain pouvant habriter le siège de l’Entente, envoyer deux coachs à la formation.

Votre mot de la fin

Il me reste cette saison pour terminer mon mandat, je dois travailler durement pour marquer l’histoire du foot à Kisangani.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.