Muungano-Mazembe : Les déclarations d’avant-match !


L’OC Muungano et le TP Mazembe s’affrontent ce samedi 24 novembre à 15h30 locale au stade de l’Unité de Goma en match remis de la deuxième journée de la Vodacom Ligue 1. Une rencontre évoquée par les entraîneurs des deux équipes lors de la traditionnelle conférence de presse de ce vendredi.

Du respect, de la méfiance, de la sérénité ou encore de détermination, Patrick Mayindu et David Mwakasu, respectivement entraîneur de Muungano et entraîneur adjoint du TP Mazembe, ont montré différents visages ce samedi devant la presse gomatracienne.

Prenant la parole en premier, Patrick Mayindu a commencé par s’enflammer pour le club lushois, avant d’afficher ses ambitions pour le match de ce samedi :

Mazembe est une grande formation de notre pays, pourquoi pas de notre continent, et demain sera une fête. J’ai eu la chance de croiser Mazembe à quatre reprises quand j’étais à Elima, dont deux matchs nuls (…) Le match de demain ne sera pas facile pour nous, ni pour l’équipe de Mazembe. On n’a pas de choix.

Concernant la question de savoir si le fait de jouer à Goma peut représenter un handicap pour son équipe vu que cette dernière livre habituellement ses matchs à domicile du côté de Bukavu, le technicien de Muungano s’est montré plutôt serein :

Goma est notre site, on fera un effort de jouer sans nos supporters. Le plus important c’est le mental de mes joueurs qui doivent comprendre qu’on peut jouer n’importe où, c’est un match de football.

De son côté, David Mwakasu n’a pas non plus hésité à jeter des fleurs à son adversaire du jour :

Nous avons des matchs à jouer ici à Goma, et celui de demain nous allons l’aborder avec un bon état d’esprit, tout en respectant le niveau de la compétition et celui des adversaires. Nous respectons Muungano, c’est un adversaire de taille qui mérite bien sa place dans ce championnat.

L’adjoint de Pamphile Mihayo était également appelé à évoquer la réintégration des corbeaux qui sortent fraîchement de la trêve internationale avec les différentes catégories de la sélection nationale (Léopards séniors et U23) :

Ils ont des automatismes avec eux, et notre philosophie reste la même, celle de l’entraîneur. Donc on n’a pas un problème avec la jonction, nos joueurs ont été mis en forme avant de rejoindre les sélections.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.