Premier duel entre Agostinelli et Mihayo


Les amoureux du ballon rond congolais assisteront à l’un de plus grand derby de la 24ème édition du championnat de la Division I, entre le Daring Club Motema Pembe et le TP Mazembe, prévu ce dimanche 21 octobre au stade des Martyrs.

Cette confrontation qui s’inscrira en marge de la 6ème journée de la Division I, s’annonce très alléchante entre les deux équipes qui occupent pratiquement le sommet du championnat d’élite du pays. D’une part, le DCMP qui se réconforte consécutivement à sa position de leader avec 13 points, même s’il a disputé plus des rencontres que son adversaire du jour. Le staff technique du team vert blanc de Kinshasa reste confiant que ses joueurs présenteront du bon football, même s’ils ne gagnent que par de score étriqués, qui ne semblent pas rassurer tout le monde. Mais il faut reconnaitre que les quatre victoires remportées par les ‘’ mitema pembe ‘’ constituent en soi une très bonne morale pour les poulains de l’entraineur Andrea Agostinelli.

DCMP se rappellera certainement que depuis plusieurs saisons, il n’arrive pas à remporter devant Mazembe. Soit c’est un match nul qu’il partage avec le club de Lubumbashi, soit se sont les Corbeaux qui l’emportent. Ce qui revient à dire que les immaculés ont tout intérêt à renverser la tendance.

Ainsi, DCMP pense remporter ce duel pour lui permettre de consolider sa position de leader. De l’autre côté,  les immaculés du DCMP seront en face d’un grand Mazembe qui ne pardonne pas dans ce championnat. L’on se rappelle de toutes rencontres disputées par l’équipe de Lubumbashi, cette formation entrainée par Pamphile Mihayo, en a toutes remportées, sans encaissé aucun but. Ce qu’il faut aussi souligner, est que tous les scores réalisés, sont pratiquement des scores lourds. Nous pouvons d’ailleurs rappeler les victoires remportées notamment face au SC Don Bosco 4-0 lors de la première journée, 6-0 face au FC Renaissance lors de la deuxième journée, 3-0 devant l’AC Rangers et autre.

 Au regard de ses belles performances réalisées par ses poulains depuis le début de ce championnat, peut-on conclure le coach Andrea Agostinelli pourra être en mesure de battre Mazembe du moment où son prédécesseur Otis Ngoma ne l’avait réalisé ? Eh bien, la réponse sera connue au terme de 90 minutes.

 

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.